Charte : règles et usages aux jardins de l'APSNRepainville.
(Charte mise à jour et validée par l'AG du 24 avril 2022)

Vous êtes ici sur «Le site Naturel de Repainville», d'une surface de 10 hectares, propriété de la Ville de Rouen et de ses administrés, classé «zone urbaine paysagère»

dans le PLUi (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal), refuge de la Ligue Protection des Oiseaux depuis 2007.

Avec le suivi et l’aide occasionnelle du Service des Espaces-Verts de la Mairie de Rouen, ce
site est à ce jour cogéré par les sept associations usagères suivantes :
- l’Association pour la Protection et la Sauvegarde du site Naturel Repainville
- l’association et Centre d’Education à l’environnement CARDERE
- l’association Interm’Aide Emploi
- l’Association des «Jardins Familiaux des 2 Rivières»
- la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO)
- l’association Le Champ des Possible s
- Siège social du Réseau des AMAP Haut Normand<    

Ce site est ouvert aux scolaires et à tout citoyen, à sa convenance ou à l’occasion de manifestations prévues par l’APSNR. Il est possible d’adhérer à l’APSNR sans y être jardinier.
Le jardin dont vous disposez est sur la parcelle cadastrale M7 (cf. convention avec la Mairie de Rouen). Ce terrain est mis à disposition par la Ville de Rouen par convention renouvelable tous les trois ans.
Cette convention est accessible à chaque adhérent. Il est nécessaire de la connaître.

Le nombre des parcelles réservées au jardinage restant limité, l’association encourage le co-jardinage et le partage de parcelle pour que le plus grand nombre puisse jardiner.
Les nouvelles parcelles seront prioritairement affectées à des groupes plutôt qu’à des individus. Après adhésion pour l’année en cours, toute demande de parcelle (de 80 m² maximum), sera inscrite sur la liste d’attente, puis examinée, et la parcelle sera attribuée en Assemblée Générale selon disponibilité́.
Tout jardinier qui décide de ne plus utiliser sa parcelle (départ volontaire) en informe les membres de l’association, dès que possible, afin que la parcelle soit rapidement réattribuée à l’AG suivante, sans remboursement.

Chaque jardinier s’engage à entretenir régulièrement sa parcelle et son pourtour. Il est de plus essentiel que chacun participe, à la mesure de ses moyens, à effectuer des actions de nettoyage ou « chantiers-verts » collectifs sur le site.

Tout jardinier sur « les terres » de l’APSNR devra :
- être adhérent de l’association, connaître ses statuts, la présente charte et être à jour de sa cotisation et des frais de jardin.
- s’engager à respecter les 3 chapitres suivants :

A - Pratiques culturales :
Cette charte s’inscrit dans la démarche globale de protection écologique et de mise en valeur environnementale et paysagère du site naturel de Repainville. Chaque jardinier-e de l’association est tenu-e de la respecter : son jardin, quelles que soient ses particularités, doit être entretenu selon les valeurs de la charte du site et de ses objectifs. Toute pratique de culture ancienne ou innovante en faveur d’un jardinage le plus écologique possible est encouragée et soutenue.

Précisions particulières sont faites sur les points suivants :

- Pesticides et engrais : Toute culture sur le site de Repainville doit se faire sans l’uti- lisation de pesticides (herbicides, fongicides ou insecticides) ni d’engrais non-homologués par l’Agriculture Biologique.
En ce qui concerne la bouillie bordelaise, étant donné la forte teneur en ions-cuivre du terrain (= ancienne terre maraîchère), il est demandé de l’utiliser le moins possible, voire de la proscrire.

- Arrosage : Les jardiniers utiliseront en premier l’eau de pluie récupérée des toitures puis l’eau du ruisseau et jamais l’eau du réseau de la ville (eau maison).

- Compost : Chaque jardinier peut soit composter ses déchets végétaux sur sa par- celle, soit les déposer sur un tas collectif en connaissant et respectant les techniques basiques du compostage : pas de branchage, que du végétal, pas de végétaux malades (mildiou) par exemple.
Chaque jardinier,adhérent ou visiteur emportera tous ses déchets non-dégradables  (non compostables, emballages, bouteilles, mégots etc) qu’il introduit sur la parcelle  de l’APSNR,  Il a pu les amener, il peut donc les emmener.
Il est nécessaire également de ramasser et évacuer les détritus repérés sur le site afin de le maintenir propre en permanence.

- outils motorisés (thermiques ou électriques) proscrits, sauf exception par demande au
collectif en cas d’urgence)

B - Aménagement des parcelles :
Les clôtures de plus de 50 cm de haut ne doivent pas être occultantes, réalisées en matériaux naturels, exception peut être faite des grillages anti-lapins, et de préférence végétalisées. Les haies de branchage sont cependant fortement encouragées.
Pour rappel, les constructions sur les parcelles individuelles doivent impérativement respecter la charte et être validées en AG. Dans le cas contraire, celles-ci seront démontées lors des chantiers collectifs.
Toute autre réalisation de petite taille faite en matériaux traditionnels sera la bienvenue (bordures en branchages, épouvantails .. .).

Aménagements nécessitants réflexion et décision collective avant réalisation :
- La construction de nouvelles cabanes n’est pas souhaitable. Il est préférable de valoriser
l’utilisation des bâtiments existants.
- La plantation d’arbre (fruitier ou non) et de haies sur le site. Les productions fruitières
des arbres deviennent propriété de l’association.
- L’introduction de toute espèce non présente sur le site, afin de préserver l’écosystème ( ni espèces invasives, ni OGM ).

C - L’espace commun en dehors des parcelles
Dans les espaces communs, y compris aux abords immédiats des parcelles, il est accepté quelques plantes ornementales basses (afin de participer à la préservation de la biodiversité du site) mais il est strictement interdit de planter des plantes potagères ou fruitières. Tout nouvel espace de plantation ou de construction, même à but décoratif, et toute modification du paysage de la parcelle de l'APSNR devra être validé en AG.
En cas de non-respect de ces règles, les plantations hors parcelles seront retirées, les
constructions et modifications sur l'espace commun seront démontées lors de chantiers collectifs.

D - Règles de vie collective :

1 - Un local fermé avec armoires est mis à la disposition des jardinier-e-s pour le rangement de leur matériel (ex-garage attenant à la maison). Ce local devra en permanence rester propre et rangé.
2 - gestion des outils :
Les outils ne doivent en aucun cas sortir de la parcelle jardin APSNR. Les emprunts ne sont pas possibles. En cas de casse d’un outil, soit l’adhérent le répare aussitôt si c’est possible, soit il propose de le remplacer par un achat du même outil. Ceci sera pris en charge financièrement par l’APSNR.

3 - Des toilettes sèches sont disponibles à l’arrière de la maison. A chacun de les maintenir propres et d'assurer la régularité de leur vidage vers la fosse prévue.

4 - la circulation et le stationnement des véhicules se font à l’extérieur du site naturel de Repainville, les emplacements de stationnement se trouvant route de Lyons.
Une voiture ne pourra circuler brièvement sur le site que pour le transport de matériel, de matériaux ou de charges.

5 - le dernier jardinier qui quitte les lieux devra vérifier que toutes les portes sont
fermées : celles de la maison, celle du local des jardiniers et de la sortie empruntée par celui-ci.

6 - liste de diffusion courriels (mailing-list)
Le mail public de l’association est: apsnr@repainville.fr
Une liste de diffusion est mise en place pour faciliter la communication interne à l’APSNR.
apsnr@googlegroups.com
Seuls les adhérents enregistrés dans cette liste peuvent y poster et y lire des messages.
Pour des interactions qui ne concernent pas l’ensemble des adhérent s, les messages
doivent être adressés directement aux intéressés sans passer par la liste de diffusion.
Poster sur la liste de diffusion des commentaires personnels clairement ciblés, sur un ou plusieurs adhérents, en prenant à témoin l’ensemble des adhérents inscrits, n’est pas non plus souhaitable, qu’ils soient positifs ou négatifs.
Dans le cas contraire, et après avertissement en Assemblée Générale, celle-ci peut radier de la liste de diffusion les membres avertis.

7 - Les chiens sont tolérés, libres dans la parcelle de leurs propriétaires si celle-ci est fermée et clôturée, et systématiquement tenus en laisse tenus en laisse ou dans les bras sur les trajets jusqu'aux parcelles.

8 - afin de maintenir une entente cordiale, sont prohibés les propos insultants et diffamatoires en public, ainsi que toute violence, entre jardiniers, sous peine de sanctions qui seront débattues ultérieurement en AG.


La réattribution collective de parcelle pourra donc intervenir en cas de :
- Non-respect des statuts ou de la présente charte .
- Non-paiement de la cotisation ou des frais de jardinage à la date butoir définie lors de
l’AG du mois de mars.
- Délaissement de parcelle qui pourra faire objet en AG d’une éventuelle réattribution.
Il est rappelé que chacun respecte les productions des diverses parcelles.